Le Covid-19 a accéléré le processus de digitalisation et de basculement vers l’enseignement à distance

Le Covid-19 a accéléré le processus de digitalisation et de basculement vers l’enseignement à distance

Le Covid-19 a accéléré le processus de digitalisation et de basculement vers l’enseignement à distance

Le Covid-19 a accéléré le processus de digitalisation et de basculement vers l’enseignement à distance

vendredi, 8 mai, 2020 à 12:01

Propos recueillis par OUMAIMA BERGUIG

Kénitra – La pandémie du Coronavirus (Covid-19) a accéléré le processus de digitalisation et de basculement vers l’enseignement à distance, a souligné le président de l’université Ibn Tofail de Kénitra (UIT), Azzedine El Midaoui.

“L’étape que nous avons franchie au bout de plus de deux mois de confinement sanitaire imposé à cause de la propagation du Covid-19, en matière de digitalisation et d’enseignement à distance, nous n’aurions pas pu la franchir au bout de 5 ans dans des conditions normales”, a indiqué M. El Midaoui dans un entretien à la MAP.

Il a affirmé, dans ce même contexte, que les jeunes et les enfants d’aujourd’hui maitrisent parfaitement le digital et tout ce qui est électronique et numérique, “mais il y a de la flemme, de la résistance quand il s’agit de l’enseignement à distance”.

Aujourd’hui, avec l’arrivée de cette pandémie et les efforts déployés par l’Etat, le département de l’éducation nationale et celui de l’enseignement supérieur pour endiguer cette pandémie mondiale, “nous avons brûlé les étapes en matière de digitalisation de l’enseignement à distance et nous pouvons en concertation avec les instances qui dirigent l’université et les représentants des étudiants, arriver sans ambiguïté à des consensus sur la place de l’enseignement à distance dans l’université et dans la pédagogie”, a-t-il espéré.

“Après le retour aux conditions normales de fonctionnement, nous irons mieux et nous nous adapteront plus vite et nous pouvons même répondre progressivement aux conditions des étudiants qui n’ont pas des conditions favorables pour l’enseignement à distance”, a-t-il dit, estimant possible aujourd’hui de basculer vers la création d’une université virtuelle, à l’instar d’autres pays du monde pour être en ligne avec les mutations de digitalisation et du numérique qui surviennent dans le globe.

“Je pense que l’université marocaine a très bien réagi avec ses composantes, que ce soit les étudiants, les enseignants, le personnel administratif et les gestionnaires au niveau de l’administration centrale. Il s’agit d’une très bonne expérience pour laquelle nous devons être encouragés”, s’est-il félicité.

S’agissant des examens à distance, M. El Midaoui a été très clair et a indiqué que cela ne peut pas se faire actuellement car il nécessitera du temps, des moyens et une garantie totale que l’ensemble des étudiants puissent être bien connectés avec les moyens logistiques nécessaires pour ce faire.

Le président de l’UIT a, par ailleurs, salué toutes les actions et mesures prises par les autorités gouvernementales, sous Hautes Instructions de SM le Roi, Mohammed VI, ainsi que les efforts déployés par l’ensemble du personnel de l’université Ibn Tofail et de toutes les personnes engagées dans le département de l’enseignement supérieur pour faire réussir l’enseignement à distance, garantir la continuité pédagogique et lutter contre la propagation de la pandémie du Coronavirus pour préserver la santé des citoyens.

Leave a Reply

Your email address will not be published.