Les infrastructures de l’Université Ibn Tofaïl se consolident

Les infrastructures de l’Université Ibn Tofaïl se consolident

Répondant aux exigences du Royaume en matière d’enseignement, de formation et d’emploi, l’Université Ibn Tofail s’ouvre sur de nouveaux horizons prometteurs. Grâce au dynamisme évolutif de cet établissement du savoir et de la connaissance, le conseil de gouvernement a approuvé, lors de sa réunion tenue le jeudi 14 mai 2020, la création de plusieurs nouveaux projets en phase avec les besoins du marché de travail et des attentes des jeunes. 
À cet égard, un institut des métiers de sport verra le jour la saison universitaire prochaine. Selon un communiqué de l’Université Ibn Tofaïl, cet établissement supérieur vise la diversification de l’offre de formation actuelle, le renforcement de l’infrastructure universitaire en sciences du sport et en formation de cadres sportifs. Il aura également pour mission d’accompagner les évolutions et transformations profondes que connaît le Maroc dans ce domaine. 
D’un autre côté, le département de la Faculté des lettres et des sciences humaines sera scindé en deux établissements. Le premier sera dédié aux langues, aux lettres et aux arts et le second sera consacré aux sciences humaines et sociales. Idem pour la Faculté des sciences juridiques et politiques qui sera divisée en Faculté des sciences juridiques et politiques et en Faculté d’économie et de gestion. 
Selon la présidence de l’Université Ibn Tofaïl, la création de ces nouveaux établissements s’inscrit dans le cadre de la réforme globale de l’enseignement supérieur à l’échelle nationale. Et ce, en vue d’une réorganisation des établissements relevant de l’université conformément à une architecture pédagogique innovante, permettant ainsi d’intégrer et de focaliser des champs de connaissances homogènes au sein d’établissements indépendants.
Ces nouvelles créations, précise le communiqué, viendront répondre aux questions de surcapacité que connaissent certains établissements et permettront la diversification de l’offre de formation par de nouvelles filières et spécialités créatives et innovatrices. D’aucuns diront que cette nouvelle réorganisation encouragera l’ouverture de nouvelles perspectives pour la recherche scientifique et académique.
À noter que le dynamisme de l’Université Ibn Tofaïl ne date pas d’aujourd’hui. Il a été procédé, il y a près de trois ans, à la création de nouveaux établissements universitaires. Il s’agit de l’école supérieure de technologie, l’école supérieure d’éducation et de formation et l’école nationale supérieure de chimie. En plus de ces infrastructures dédiées à la formation et à l’enseignement, l’université, dans un souci de développer l’esprit de créativité des étudiants et de contribuer à leur épanouissement personnel, a procédé à l’édification d’espaces culturels et artistique, dont le nouveau théâtre universitaire, le premier du genre dans le Royaume. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.